Envois de fonds : le Sénégal, le Nigeria et le Ghana, grands bénéficiaires

  • Source: : APS | Le 05 octobre, 2017 à 15:10:09 | Lu 6500 fois | 10 Commentaires
content_image

Envois de fonds : le Sénégal, le Nigeria et le Ghana, grands bénéficiaires

Le Nigeria, le Sénégal et le Ghana, principaux pays destinataires des envois de fonds en Afrique subsaharienne, devraient profiter de leur augmentation en 2017, estime la Banque mondiale.
 
Selon la dernière édition de la note d’information de la Banque sur les migrations et le développement, les envois des migrants vers cette partie du monde "devraient faire un bond de 10 %, à 38 milliards de dollars, cette année". Le rapport met cette situation en lien avec la croissance économique dans les pays de l’OCDE à revenu élevé. 
 
"Les principaux pays destinataires (Nigéria, Sénégal et Ghana) devraient tous en bénéficier", souligne-t-il, notant que "la région compte aussi un certain nombre de pays où les envois de fonds représentent une part significative du produit intérieur brut (PIB)". "C’est notamment le cas pour le Nigéria (26 % du PIB), les Comores (21 %) et la Gambie (20 %)", précise-t-il. 
 
En 2018, la hausse des transferts de fonds devrait se limiter à 3,8 % (39 milliards de dollars). 
 
D’après le rapport, les envois de fonds des migrants vers les pays à revenu faible ou intermédiaire se sont chiffrés à 450 milliards de dollars en 2017, progressant ainsi de 4, 8 % après deux années de recul. 
 
"Cette reprise des envois de fonds s’explique par une croissance plus vigoureuse au sein de l’Union européenne, dans la Fédération de Russie et aux États-Unis", selon la Banque mondiale.
 
"Si l’on comptabilise également les envois à destination des pays à revenu élevé, le montant total des transferts dans le monde devrait atteindre 596 milliards de dollars (+3,9 %)".


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Makembo En Octobre, 2017 (15:38 PM) 0 FansN°: 1
oui les trois pays dont le socle de la prospérité de leurs citoyens est basé sur l'escroquerie , la truanderie , le détournement. que des arnaqueurs dans ces trois pays , des truands  :brawoo: 
Reply_author En Octobre, 2017 (16:11 PM) 0 FansN°: 1
a quoi bon de répondre à une erreur génétique de ton espèce?
Merci La Diaspora En Octobre, 2017 (16:10 PM) 0 FansN°: 2
 :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
Lebaolbaol Tigui En Octobre, 2017 (22:23 PM) 0 FansN°: 3
Gambia beat Ghana, Nigeria and Senegal in Jollof rice competition



Young August 29, 2017



Gambia has been adjudged the winner of the Jollof Rice Competition organised by the Ghana Tourism Authority (GTA) as part of activities marking the Jollof Festival at the weekend.



The competition, which featured Ghana, Gambia, Nigeria and Senegal, formed part of the “See Ghana, Eat Ghana, Wear Ghana, and Feel Ghana”campaign being championed by the GTA, under the auspices of the Ministry of Tourism, Culture and Creative Arts to promote local tourism on a global scale.



Gambia beat Ghana,Nigeria and Senegal in Jollof rice competitionGambia prepared the jollof rice without tomatoes but with mustard, fish and other ingredients, making their jollof yellowish-white as compared to Ghana, who used tilapia, tomatoes and other ingredients to make their jollof attractive and tasty, giving it a reddish colour.



The Nigerian and Senegalese chefs used ingredients they believed could make their jollof super and delicious but, unfortunately, they could not win.



the judges, who were drawn from Mexico and the Netherlands, said the judgment was based on criteria including presentation, aroma, and taste.



Mr Jan van der Veer, the lead Judge, told the GNA that the Gambians had “a fine presentation and a better taste for their jollof as compared to t

Get Our Top Stories Everyday, Enter Your Email Address:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Vertuvertu En Octobre, 2017 (08:43 AM) 0 FansN°: 4
On en parle à tout bout de champs ,que la diaspora senegalaise contribue d'une manière significative au développement du Sénégal , cependant cette manne financiere utilisée à bon escient pourrait accroitre l'indépendance financière du secteur public dans le financement des projets de développement tels que les voies de communication , l'electricité , les soins de santé , l'eau , l'èducation pour tous , et l'autosuffisance alimentaire . C'est dommage qu'un secteur poumon de l'économie du pays ne fasse pas l'objet d'une attention particulière. Au dela du refuge de certains experts du Ministère de l'Economie et des Finances , derriere la BCEAO pour la réglementation du secteur transfert dans sa partie financière , la canalisation de ces fonds ne relève point de cet organisme sous régional , mais de l'Etat du Sénégal . En quoi faisant ? la réglementation du secteur transfert d'argent permet à l'Etat d'avoir des statistiques fiables sur le fux financier , car en ce moment précis celles disponibles ne font pas la distinction entre le transfert instantané qu'est le money transfert , du système bancaire classique qui obeit à des règles différentes. Il s'y ajoute que l'absence de réglementation du transfert d'argent , ouvre la porte à toutes sortes de dérives : de la délinquance à col blanc ,parlant surtout de blanchiment , en passant par le financement du terrorisme. Inadmissible dans un pays organisé soucieux de l'utilisation de cette manne financière , admettre une société de téléphonie , une société de communication dans le transfert d'argent.. Qui choisit le transfert d'argent ne devrait s'occuper que des activités lièes à ce secteur , en plus il ne devrait pas y avoir d'unipersonalité de la société , toutes devraient etre en SA ou Spa , donc dotées de CA et l'organigramme devrait refleter des gens du secteur..
Reply_author En Octobre, 2017 (09:01 AM) 0 FansN°: 1
bonne reflexion. mais il faut bien savoir que le transfert fait dejà tourner notre economie. les familles utilisent cet argent (+80%) pour se nourrir, se soigner, payer l'electricité, la scolarité, etc. il faut inciter les envoyeurs à investir de façon sécurisée et l'etat a un grand rôle à jouer et une excellente opportunité à saisir....
Reply_author En Octobre, 2017 (11:05 AM) 0 FansN°: 1
au delà des aspects ponctuels du transfert ,c'est fondamentalt de s'attaquer aux problèmes structurels , soubassement de toute économie emergente. au lieu de passer son temps à faire des emprunts obligataires , l'etat pourrait utiliser cette manne à bon escient et pour cela il faudra que ce secteur soit bien organiser , car la bceao a un role à jouer mais c'est surtout sur la partie financière et notre pays la gestion .
Anonyme En Octobre, 2017 (09:41 AM) 0 FansN°: 5
nous n'avons pas confiance a l'etat ni a administration du pays.Pour pouvoir regler un dossier ou un papier il faut toujour avoir un bras long ou graisser pour que les choses bougent.

Dans ce cas la c'est vraiment une utopie de croire que la diaspora serait prete pour investir sur les autres canaux.Il faut que l'etat mette en ordre le fonctionnement de l'administration et une justice qui dit le droit wa salam.
Reply_author En Octobre, 2017 (10:37 AM) 0 FansN°: 1
parle à ton nom

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com